Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Marc Dulude, laur\u00e9at du concours pour la r\u00e9alisation d\u2019une \u0153uvre d\u2019art public \u00e0 Lethbridge, en Alberta","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/2017\/07\/marc-dulude-laureat-du-concours-pour-la-realisation-dune-oeuvre-dart-public-a-lethbridge-en-alberta\/","body_class":"single single-post postid-962 single-format-standard artpublic adapt jsonStored query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/"}
Partager

Marc Dulude, lauréat du concours pour la réalisation d’une œuvre d’art public à Lethbridge, en Alberta

maquette_marc_dulude
La réalisation de cette oeuvre s’inscrit dans le cadre d’un échange entre l’arrondissement de Saint-Laurent et la Ville de Lethbridge qui consiste à s’offrir mutuellement une œuvre d’art public pour commémorer les 50 ans d’un jumelage amical et porteur.

La proposition retenue s’intitule Offrande migratoire. Elle est constituée d’une pierre calcaire de 14 tonnes provenant d’une carrière québécoise, encerclée du moulage en fonte de bronze de quatre câbles symbolisant les premiers outils de travail collectif unifiant les forces; et surplombée de quatre Bernaches du Canada, en bronze également.

Ces oiseaux migrateurs qui ne connaissent pas de frontière se trouvent tant à l’est qu’à l’ouest du pays et symbolisent la fidélité puisqu’ils reviennent toujours aux mêmes endroits. L’œuvre se veut un témoignage de la pérennisation des liens qui unissent la Ville de Lethbridge et l’arrondissement de Saint-Laurent. De plus, le sol étant légèrement aménagé derrière la pierre, il laisse croire à une traînée qui aurait été faite par cette dernière, laquelle suggère la puissance collective et la force qui émane de la mise en commun des efforts.

L’œuvre sera installée au Henderson Lake Park de Lethbridge et constitue un legs de l’arrondissement de Saint-Laurent aux citoyens de Lethbridge. D’une valeur de
180 000$, elle est entièrement financée par l’arrondissement de Saint-Laurent et intégrera la collection d’art public de la ville albertaine en 2018.

Le jury était composé de neuf personnes, trois albertains : Amy Dodic, artiste; Suzanne Lint, directrice exécutive, Allied Arts Council of Lethbridge et Dean Romeril, représentant technique de la Ville de Lethbridge, et six québécois : Audrey Genois, directrice, Le Mois de la photo à Montréal; Geneviève Goyer-Ouimette, conservatrice de l’art québécois et canadien contemporain, titulaire de la Chaire Gail et Stephen A. Jarilowsky, Musée des beaux-arts de Montréal; Patrick Igual, directeur, Culture, sports, loisirs et développement social, arrondissement de Saint-Laurent; Raynald Murphy, citoyen, arrondissement de Saint-Laurent; Johanne Sloan, professeure en histoire de l’art, Université Concordia et Ève Dorais, agente de développement culturel, Bureau d’art public, Ville de Montréal.

Originaire du Saguenay, Marc Dulude vit et travaille à Montréal. Il a obtenu une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Chicoutimi en 2003. Actif depuis 1999, il a présenté plusieurs expositions individuelles et participé à de nombreux évènements artistiques et expositions collectives au Canada, aux États-Unis, en France et en Écosse. Il a été récipiendaire de bourses du Conseil des Arts et Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada. En 2005, il a représenté le Québec au 5e Jeux de la Francophonie au Niger. Il a réalisé plusieurs œuvres d’art public, notamment à la gare de train de la Ville de Mascouche et au Stade Olympique de Montréal.