Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2018

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Giorgia Volpe r\u00e9alisera l’oeuvre pour le parc de l’Ukraine","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/2021\/04\/giorgia-volpe-realisera-loeuvre-pour-le-parc-de-lukraine\/","body_class":"single single-post postid-1645 single-format-standard artpublic adapt jsonStored query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/"}
Partager

Giorgia Volpe réalisera l’oeuvre pour le parc de l’Ukraine

crédit photo : Jinny Montpetit

Giorgia Volpe remporte le concours sur invitation tenu par le Bureau d’art public pour la création d’une œuvre d’art pour le parc de l’Ukraine dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Entrelacs est constituée d’un entrelacement de rubans déployés tel un tissage ouvert en trois dimensions. Elle rend hommage à la présence de la communauté ukrainienne à Montréal venant célébrer leur culture riche de tradition. La sculpture s’inspire de la forme du  «Pysanka» (du verbe pysaty = écrire), une sorte de talisman ou d’offrande représentée par un oeuf porteur de nombreux symboles et signes. Cette tradition ancienne continue à être pratiquée jusqu’à nos jours dans un cycle perpétuel de transmission entre générations. Par sa forme dynamique tournée sur son axe, elle invite les visiteurs du parc à une expérience dans leur déplacement, se transformant selon leur point de vue. Elle interpelle également les visiteurs du parc de l’Ukraine dans un rapport de proximité par des textures et motifs gravés en bas-relief. Entrelacs évoque la notion d’ADN identitaire et devient un réceptacle symbolique et rassembleur de la culture ukrainienne à Montréal.

L’oeuvre sculpturale sera réalisée au terme d’une collaboration avec des membres de la communauté ukrainienne de l’arrondissement qui se fera dès ce printemps. Elle sera installée en 2022 à l’entrée est du parc donnant sur la 12e Avenue et s’intégrera à l’îlot carré en bordure de rue situé au centre d’un sentier piétonnier.

proposition-giorgia_volpe-ukraine_page_02

Giorgia Volpe s’intéresse aux trames qui lient, aux histoires alimentées par les rencontres et le quotidien. Elle s’attache aux formes de connexions possibles qui mettent en dialogue l’individuel/le collectif, le réel/l’imaginaire, l’intime/le public. Portées par une dimension poétique, ses oeuvres évoquent des sujets universels, comme la migration et le métissage, reliés à l’histoire ou à la mémoire sensorielle et affective.

Giorgia Volpe a participé à de nombreuses expositions, interventions publiques et résidences d’artistes. Ses oeuvres ont été exposées, entre autres, au Musée national des beaux-arts du Québec, au Musée d’art contemporain de São Paulo (Brésil), au Centre d’art et de culture de Bangkok (Thaïlande), à la Biennale de Lyon (volet Résonance), à la Biennale Contextile (Portugal), à la Biennale internationale d’art contemporain textile – WTA de Madrid, au Centre d’art contemporain Xiang Xishi (Chine) et à Passage Insolite à Philadelphie.

Les autres finalistes désignés par le jury étaient Mel Arsenault et Federico Carbajal.