Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2018

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Fontaines de Myriam Dion int\u00e9grera l\u2019entr\u00e9e nord du parc Sir-Wilfrid-Laurier","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/2021\/06\/fontaines-de-myriam-dion-integrera-lentree-nord-du-parc-sir-wilfrid-laurier\/","body_class":"single single-post postid-1709 single-format-standard artpublic adapt jsonStored query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/"}
Partager

Fontaines de Myriam Dion intégrera l’entrée nord du parc Sir-Wilfrid-Laurier

01© Myriam Dion 2021 | 33 Degrés, image de synthèse

Dans le cadre de la réhabilitation du réseau routier aux abords du parc Sir-Wilfrid-Laurier, Myriam Dion réalisera une œuvre d’art public située à la confluence des voies cyclables, piétonnes et routières de la rue Saint-Grégoire et de l’avenue Christophe-Colomb, devant l’entrée nord du parc Sir-Wilfrid-Laurier.

Futur point de repère dans le paysage au cœur de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, l’œuvre Fontaines est constituée de trois sculptures ajourées en aluminium représentant des fontaines. Chacune se dresse sur une des trois portions du terre-plein végétalisé sur la rue Saint-Grégoire et se compose de panneaux d’aluminium soigneusement taillés au laser à partir de motifs irréguliers dessinés puis découpés par l’artiste Myriam Dion.

Première œuvre de l’artiste à intégrer la Collection municipale d’art public, Fontaines, opère des rapprochements avec les déplacements des promeneurs et la revitalisation de ce secteur. Les mouvements et les sons associés à l’écoulement de l’eau, l’aspect rassembleur de la fontaine, sa charge historique qui la rend à la fois monument de prestige et source vitale, le dynamisme des habitants du quartier, sont autant d’évocations qui contribuent à cette invitation citoyenne à célébrer la nature.

Ce projet est financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

L’œuvre sera installée à l’été 2022.

Au sujet de l’artiste

Campée sur le fait main, la dextérité, le savoir-faire, l’ornement et le motif, la pratique artistique de Myriam Dion s’articule autour d’une technique de découpe manuelle très délicate, généralement sur un médium papier. Ainsi, l’artiste s’engage à redonner une dignité au travail manuel traditionnel et à faire l’éloge de la virtuosité artisanale.

Myriam Dion est titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM et est représentée par la galerie Blouin-Division à Montréal. Ses œuvres se retrouvent au sein de nombreuses collections privées et publiques, dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, de Desjardins, de la Banque Scotia, de la Banque TD et de Loto-Québec. Au cours des dernières années, Dion a remporté trois bourses du Conseil des arts du Canada et ses œuvres ont été présentées notamment aux Émirats arabes unis et plus récemment à New York, à la suite de sa participation au programme de résidence de la NARS Foundation à Brooklyn.

Les autres finalistes désignés par le jury étaient Daniel Iregui, La Société des archives affectives (Fiona Annis, Véronique La Perrière M.) et Karine Payette.