Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2018

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Table ronde – Foire Papier","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/2022\/08\/table-ronde-foire-papier\/","body_class":"single single-post postid-2102 single-format-standard artpublic adapt jsonStored query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/"}
Partager

Table ronde – Foire Papier

Vendredi 26 août à 14:00

Foire Papier
présenté par : Fondation Phi

 

Une fois inaugurée, une œuvre d’art public est à son comble de visibilité. Au fur et à mesure que le temps passe, le·la visiteur·euse doit interpréter l’œuvre, souvent sans contexte ou médiation. Cette opacité devient un état qui est réapproprié par les artistes qui travaillent l’art dans l’espace public, notamment par des stratégies performatives, éphémères ou furtives, ou qui se veulent sans trace ou matière. Comment ces pratiques «invisibles» sont-elles présentes dans l’art public?

Dans cette conversation, les panélistes discuteront de projets qui touchent à l’art public, à la disparité de genre, à la mémoire et aux archives. Fiona Annis et Véronique La Perrière M. de la Société des archives affectives parleront de leurs œuvres d’art public L’étreinte des temps (2019)

Pour réserver

*Cet événement se tiendra en anglais uniquement.

 

L’étreinte des temps

L'étreinte des tempsPhoto : Guy L’Heureux

Conçue par la Société des archives affectives en collaboration avec Nadia Myre et Malaka Ackaoui,  WAA Montréal,  L’éteinte des temps à la forme d’un saule pleureur, arbre majestueux et romantique qui symbolise la confluence, la protection et le rassemblement. Avec ses branches qui retombent jusqu’au sol, l’arbre représente une étreinte, un entrecroisement de cultures, de connaissances et d’époques qui se sont succédé sur le mont royal. Des tiges de bronze (ayant la forme exacte des branches de saule utilisées) forment le tronc de l’arbre à l’intérieur duquel le visiteur peut pénétrer. D’autres tiges métalliques retombent sur le sol jusqu’à le toucher. Le lien naturel et humain est au cœur de ce projet.

La Société des archives affectives

La Société des archives affectives a été fondée en 2010 par Fiona Annis et Véronique La Perrière M., auxquelles s’est jointe Nadia Myre comme membre invitée pour la réalisation de L’étreinte des temps. Vouée à la production et à la conservation d’archives par le biais de la collaboration, la Société s’intéresse aux savoirs périphériques, aux relations qui existent entre les faits et la fiction, le documentaire et l’imaginaire. En plus des réalisations personnelles de ses membres artistes, les projets réalisés à ce jour par la Société incluent la conception d’expositions, d’installations vidéo et de performances ainsi que la production d’un livre d’artiste.

L'étreinte des temps détail

Photo : Guy L’Heureux

 

Parc Tiohtià:ke Otsira’kéhne, Montréal.