Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2022

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | La Soci\u00e9t\u00e9 des archives affectives r\u00e9alisera l\u2019\u0153uvre d\u2019art public pour un hommage montr\u00e9alais \u00e0 la profession infirmi\u00e8re","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/2022\/09\/la-societe-des-archives-affectives-realisera-loeuvre-dart-public-pour-un-hommage-montrealais-a-la-profession-infirmiere\/","body_class":"single single-post postid-2144 single-format-standard artpublic adapt jsonStored query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/"}
Partager

La Société des archives affectives réalisera l’œuvre d’art public pour un hommage montréalais à la profession infirmière

2022_saa_notresoufflepar-dela_webbap

La Société des archives affectives (Véronique La Perrière M. et Fiona Annis) remporte le concours pour la réalisation d’une œuvre d’art public pour un hommage montréalais à la profession infirmière avec l’œuvre Notre souffle par-delà.

La Ville de Montréal dévoile aujourd’hui le concept lauréat du concours pour une œuvre d’art public en hommage à la profession infirmière, Notre souffle par-delà. Cette donation est une initiative citoyenne portée par quatre diplômées (1968) de l’école des infirmières de l’hôpital St. Mary (Catherine McIninch Murphy, Judith Tisseur Norton, Maureen Fitzgerald, Brenda Noonan Brown), qui, avec la collaboration de la Fondation de l’hôpital St. Mary, ont mené une collecte de fonds permettant d’amasser plus de 250 000 $.

L’œuvre est constituée de trois ensembles de bronze référant chacun à une thématique distincte : hospitalité, transmission et soin. À l’image de la relation d’un-e patient-e avec son infirmier-ère, l’échelle intime de l’œuvre sollicitera un rapport de proximité avec les passants.

Les mains et le tissu faits de bronze évoquent tour à tour les gestes de soin et le tissu social (soutenu par ces mêmes mains). Avec les formes de tissu, organiques et ondulantes, les artistes expriment les liens sociaux qui nous connectent, nous protègent et tissent la toile sociale. Suggérant des mouvements engendrés doucement par le vent, le tissu respire au rythme d’un souffle imaginaire, un souffle collectif de vie.

Dans cet esprit d’hommage et de relation de proximité inhérente à la profession, une douzaine d’infirmiers-ères de différents âges, genres, horizons culturels et statuts (actifs/retraités) seront invités-es à participer à la réalisation de l’œuvre lors d’un atelier de moulage. L’atelier sera l’occasion d’échanger et de mouler une main de ces personnes soignantes. Ces mains seront ensuite coulées en bronze et intégrées à l’œuvre.

L’œuvre Notre souffle par-delà sera installée à la future placette située au croisement de la rue Jeanne-Mance et de l’avenue des Pins à l’automne 2023.

Les autres finalistes du concours étaient Julie Favreau et Yann Pocreau.

En savoir + sur La Société des archives affectives : affectivearchives.org

Inauguration d’une nouvelle oeuvre d’art public

La collection d’art public de la Ville s’enrichit d’une nouvelle œuvre.
L’œuvre Réciprocités de Marie-Michelle Deschamps a été installée à la place des Arrimeurs dans Griffintown, dans l’arrondissement du Sud-Ouest (Au…