Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Deux murales","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/deux-murales\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/deux-murales\/"}
Partager
Partager
Robert Lapalme

Deux murales

1956
Présentation de l'oeuvre
Les deux murales ornent le restaurant du Jardin botanique. La plus grande encadre la porte d’entrée tandis que l’autre se situe au fond de la salle principale. Ces deux mosaïques de céramique représentant des moments de l’histoire canadienne ont été exécutées d’après les planches de Robert Lapalme. Celle du fond illustre le premier repas des navigateurs à l’occasion du premier voyage de Jacques Cartier, en 1534. La seconde retrace la petite histoire des tablées dans les auberges des premiers temps de la colonie jusqu’à la fin du XIXe siècle.

On reconnaît ici le style de Lapalme à ses lignes sinueuses et à ses accents cubistes (qui rappellent les tableaux de son ami Alfred Pellan, sur lequel il aurait eu une certaine influence). Les penchants de l’artiste pour un art didactique qui illustre l’histoire de Montréal se retrouvent également dans ces murales. Rappelons qu’à l’époque où il était directeur artistique du métro de Montréal, Lapalme avait élaboré une politique favorisant exclusivement l’intégration d’œuvres figuratives et historiques. À la suite d’une controverse impliquant le clan des automatistes, il sera remplacé par le peintre Jean-Paul Mousseau qui favorisa une approche moins directive et plus exploratoire.
Événements associés
L’œuvre commémore l’histoire de la restauration à l’époque de la Nouvelle-France.
Robert Lapalme
Artiste autodidacte, Robert Lapalme est reconnu comme étant l’un des plus grands caricaturistes politiques du XXe siècle au Canada. À partir des années 1940, il est activement impliqué dans la lutte contre le gouvernement de Maurice Duplessis qu’il caricature sans relâche, notamment dans les pages du quotidien Le Devoir. Il assure l’organisation du Salon international de la caricature (de 1963 à 1988), de même que la direction artistique de l’Expo 67 et du métro de Montréal. Influencé par le cubisme, Lapalme s’adonne également à la peinture. On lui doit d’ailleurs une suite de tableaux ornant le métro Berri-UQAM ainsi que la Place des Arts.
Prix et distinctions
  • Création du prix Robert-LaPalme, 2006
  • Membre de l'Académie des Grands Montréalais, 1992
  • Officier de l'Ordre du Canada, 1972
  • Meilleur dessin éditorial, National Newspaper Award, 1952
Détails
Variation du titre
Deux murales (céramique)
Catégorie
Arts décoratifs
Sous-catégorie
Céramique
Nom de la collection
Intégration à l'architecture
Date de fin de production
1956
Mode d'acquisition
Intégration des arts à l'architecture
Technique(s)
Assemblage
Matériaux
Céramique; peinture
Dimensions générales
Petite : 218 x 744 cm Grande : 427 x 881 cm
Deux murales
Arrondissement
Rosemont–La Petite-Patrie
Bâtiment
Jardin botanique
Adresse civique
4101, rue Sherbrooke Est, Montréal, Québec, H1X 2B2