Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | \u00c9pisode","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/episode\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/episode\/"}
Partager
Partager
Jean-Noël Poliquin

Épisode

1966
Présentation de l'oeuvre
Présentée au centre d’une aire gazonnée du Jardin botanique de Montréal, Épisode est une sculpture de béton moulé avec armature d’acier. De nature non figurative, elle est rythmée par une succession d’éléments verticaux s’articulant horizontalement, où les vides et les pleins se succèdent de façon équilibrée. Les éléments les plus massifs, en forme de flèches tronquées, se situent aux extrémités de la sculpture.

Au début des années 1960, Jean-Noël Poliquin travaille les formes abstraites, ce que pratiquent un grand nombre d’artistes à ce moment. En plus de créer une forme architecturée, l’ambition du sculpteur au moment de la réalisation d’Épisode était de mettre en évidence les qualités du matériau. Dans ses œuvres précédentes, Poliquin utilisait le plâtre, la terre cuite, le polyester ou le bronze. La technique utilisée cette fois-ci, celle du ciment fondu, ainsi que l’horizontalité de l’ensemble contribuent à donner un effet de stabilité à l’œuvre.
Événements associés
L'œuvre a été présentée pour la première fois au Festival shakespearien de Stratford (Ontario), en 1966. La même année, elle fait partie de l'évènement Confrontation 66, à la Place Ville-Marie, et l'année suivante de Confrontation 67, sur l'esplanade de la Place des Arts. En 1968 et 1969, elle est exposée à Terre des Hommes, sur l'île Sainte-Hélène, puis elle est déplacée au Jardin botanique de Montréal au début de l'année 1970.
Jean-Noël Poliquin
Après avoir étudié auprès d’Albert Dumouchel à l’Institut des arts graphiques de Montréal, Jean-Noël Poliquin (1927-1999) séjourne en Europe de 1955 à 1956. Là-bas, il travaille à l’Académie du Jeudi sous la direction d’Arno Stern et s’intéresse aux méthodes de formation artistique pour les enfants. Dans les années 1960, il expose notamment à la galerie Libre et à la galerie Nova et Vetera, à Montréal, et présente ses œuvres au Salon de la jeune sculpture au musée Rodin de Paris. En 1983, il réalise le revêtement mural et la main courante de la station de métro Fabre.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1966
Mode d'acquisition
Achat
Date d'accession
1 January 1972
Technique(s)
Ciment fondu
Matériaux
Ciment
Dimensions générales
184 x 250 x 113 cm
Épisode
Arrondissement
Rosemont–La Petite-Patrie
Bâtiment
Jardin botanique
Parc
Jardin botanique
Adresse civique
4101, rue Sherbrooke Est, Montréal, Québec, H1X 2B2