Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Hommage aux forces vitales du Qu\u00e9bec","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/hommage-aux-forces-vitales-du-quebec\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/hommage-aux-forces-vitales-du-quebec\/"}
Partager
Partager
Georges Dyens

Hommage aux forces vitales du Québec

1987
Présentation de l'oeuvre
L’œuvre est présentée sur la place René-Lévesque du parc des Rapides, bordé d’un côté par le boulevard LaSalle et de l’autre par le Saint-Laurent. Le cours d’eau répond à la thématique de l’œuvre en sa qualité d’artère vitale du Québec.

Sur le site, des fragments provenant d'un cube éclaté entourent une colonne centrale projetant des hologrammes. Ces éclats, de formes irrégulières et de dimensions différentes, sont disposés selon diverses trajectoires correspondant aux 18 régions du Québec. Les éclats sont de couleur brun foncé, mais certaines de leurs tranches sont métalliques. Les hologrammes sont projetés essentiellement vers le nord, vers le Québec. Selon l'artiste, l'œuvre évoque l'énergie vitale du peuple québécois.
Événements associés
Commandée par la Ville de LaSalle pour souligner son 75e anniversaire, l'œuvre fut transférée à la Ville de Montréal en 2002.
Georges Dyens
George Dyens fait ses débuts en sculpture auprès de l’artiste Yossip Zadkine à la Grande Chaumière de Paris, puis à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Au cours des années 1960, il représente la France au cours de nombreux événements internationaux, avant d’emménager au Canada, en 1968. Au début des années 1980, il découvre l’holographie. Ses holosculptures ont notamment été exposées au Museum of Holography, à New York, et ont fait l’objet d’une rétrospective au Musée du Bas-Saint-Laurent, en 2010. Georges Dyens a réalisé plusieurs œuvres d’art public parmi lesquelles Boomerang pour le Musée de la civilisation, à Québec.
Prix et distinctions
  • Grand Prix d'excellence en holographie, Shearwater Foundation, New York, 1994
  • Prix du Bronze (Prix Susse), Biennale de Paris, Paris, 1963
  • Prix de la Critique Allemande, Symposium des sculpteurs européens, Berlin, 1962
  • 1er Grand Prix de Rome (sculpture), Institut de France - Académie des Beaux-Arts, 1961
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1987
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 January 2002
Technique(s)
Techniques multiples
Matériaux
Acier; acier chromé; béton; lumière
Dimensions générales
366 x 3800 x 1600 cm
Hommage aux forces vitales du Québec
Arrondissement
LaSalle
Parc
Parc des Rapides