Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Place du Temple","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/place-du-temple\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/place-du-temple\/"}
Partager
Partager
Tatiana Démidoff-Séguin

Place du Temple

1990
Présentation de l'oeuvre
La sculpture monumentale Place du temple apparaît dans le parc comme des ruines contemporaines d’un temps imaginé. Un édicule, composé de quatre piliers et de quatre linteaux peints en bleu et rose, est érigé sur une place de forme octogonale. Derrière, une série de pilotis, disposés en ordre décroissant de hauteur jusqu’à une submersion totale dans l’eau, suggère une forme de perspective dont le point de fuite serait l’immense monolithe, fait de strates de ciment coloré, situé sur une île.

Si l’œuvre semble s’imposer dans le paysage, elle laisse cependant le spectateur libre d’évoluer dans l’espace à la recherche de traces de mémoire ou de sens intemporels. Tel un site archéologique d’un lieu cultuel, l’environnement sculptural se parcourt dans la contemplation et le recueillement.

Fidèle à sa démarche artistique, l’artiste présente ici dans un matériau moderne une architecture dépourvue de sa fonction usuelle dont la portée symbolique, riche mais indistincte, suscite la réflexion.
Événements associés
L’œuvre a été créée à l’occasion de Sculpture : Séduction 90, un événement qui a eu lieu du 15 juin au 30 septembre 1990 dans 16 parcs de la Communauté urbaine de Montréal. Organisé par le Conseil de la sculpture du Québec, il avait pour but de présenter « un parcours permanent de sculptures de grand format intégrées à l’environnement de parcs municipaux ».
Tatiana Démidoff-Séguin
Tatiana Démidoff-Séguin (1935-2006) est une peintre et sculpteure québécoise, de descendance russe, née en Algérie. Elle reçoit une formation classique à Alger et en arts à Paris avant de s’établir au Québec en 1962. Cofondatrice du magazine Espace, elle devient une figure importante de la sculpture au Québec.

L’artiste a participé à plusieurs symposiums et a laissé une quinzaine d’œuvres d’art public, ici comme à l’étranger, dont La colonne du temps (1991) à Combs-la-Ville en France et Passage (2003) à Rivière-du-Loup au Québec.
Prix et distinctions
  • Médaille de Rayonnement culturel, Renaissance française, ????
Présentation de l'oeuvre
La sculpture monumentale Place du temple apparaît dans le parc comme des ruines contemporaines d’un temps imaginé. Un édicule, composé de quatre piliers et de quatre linteaux peints en bleu et rose, est érigé sur une place de forme octogonale. Derrière, une série de pilotis, disposés en ordre décroissant de hauteur jusqu’à une submersion totale dans l’eau, suggère une forme de perspective dont le point de fuite serait l’immense monolithe, fait de strates de ciment coloré, situé sur une île.

Si l’œuvre semble s’imposer dans le paysage, elle laisse cependant le spectateur libre d’évoluer dans l’espace à la recherche de traces de mémoire ou de sens intemporels. Tel un site archéologique d’un lieu cultuel, l’environnement sculptural se parcourt dans la contemplation et le recueillement.

Fidèle à sa démarche artistique, l’artiste présente ici dans un matériau moderne une architecture dépourvue de sa fonction usuelle dont la portée symbolique, riche mais indistincte, suscite la réflexion.
Événements associés
L’œuvre a été créée à l’occasion de Sculpture : Séduction 90, un événement qui a eu lieu du 15 juin au 30 septembre 1990 dans 16 parcs de la Communauté urbaine de Montréal. Organisé par le Conseil de la sculpture du Québec, il avait pour but de présenter « un parcours permanent de sculptures de grand format intégrées à l’environnement de parcs municipaux ».
Tatiana Démidoff-Séguin
Tatiana Démidoff-Séguin (1935-2006) est une peintre et sculpteure québécoise, de descendance russe, née en Algérie. Elle reçoit une formation classique à Alger et en arts à Paris avant de s’établir au Québec en 1962. Cofondatrice du magazine Espace, elle devient une figure importante de la sculpture au Québec.

L’artiste a participé à plusieurs symposiums et a laissé une quinzaine d’œuvres d’art public, ici comme à l’étranger, dont La colonne du temps (1991) à Combs-la-Ville en France et Passage (2003) à Rivière-du-Loup au Québec.
Prix et distinctions
  • Médaille de Rayonnement culturel, Renaissance française, ????
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1990
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
30 April 1990
Technique(s)
Coulé; peint
Matériaux
Ciment; métal; peinture
Dimensions générales
500 x 1800 x 6700 cm
Place du Temple
Arrondissement
LaSalle
Parc
Place Félix-Leclerc