Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | L'arbre des g\u00e9n\u00e9rations","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/larbre-des-generations\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/larbre-des-generations\/"}
Partager
Partager
Gilles Boisvert

L'arbre des générations

1987
Présentation de l'oeuvre
Présentée sur le site extérieur du Musée de Lachine, l’œuvre est composée de deux modules triangulaires; un premier où plusieurs silhouettes en équilibre les unes sur les autres forment une colonne ajourée, un deuxième où trois personnages de tailles différentes se donnent la main. Les silhouettes peintes en jaune, rouge, bleu et blanc sont découpées dans des feuilles d'acier et rappellent « les ribambelles de papier » que fabriquent les enfants.

Cette œuvre, acquise à l’occasion de l'Année internationale de la famille, représente avant tout la figure humaine, motif quasi omniprésent dans l'œuvre de Gilles Boisvert. Traitée en aplat, elle est le principal élément autour duquel cette sculpture se déploie. Par le mode d’assemblage des silhouettes, l’œuvre semble évoquer les liens et la solidarité à la base des structures sociales que sont la famille et les collectivités.
Événements associés
L'œuvre a été acquise dans le cadre de l'Année internationale de la famille.
Gilles Boisvert
En 1958 et 1959, Gilles Boisvert étudie à l’École des beaux-arts de Montréal. Il complète par la suite sa formation par plusieurs stages, notamment auprès d’Albert Dumouchel. En 1966, il participe à l’exposition collective Présence des jeunes, au Musée d’art contemporain de Montréal. Au cours de sa carrière, il réalise de nombreux projets en art public, parmi lesquels Les oiseaux (1973), une murale de 27 m sur 3 m à la Maison de Radio-Canada à Montréal. Il compte à son actif près de 200 expositions personnelles et collectives.
Prix et distinctions
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1969
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1976
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1978
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1985
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1987
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1990
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1967
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1969
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1970
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1972
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1974
Présentation de l'oeuvre
Présentée sur le site extérieur du Musée de Lachine, l’œuvre est composée de deux modules triangulaires; un premier où plusieurs silhouettes en équilibre les unes sur les autres forment une colonne ajourée, un deuxième où trois personnages de tailles différentes se donnent la main. Les silhouettes peintes en jaune, rouge, bleu et blanc sont découpées dans des feuilles d'acier et rappellent « les ribambelles de papier » que fabriquent les enfants.

Cette œuvre, acquise à l’occasion de l'Année internationale de la famille, représente avant tout la figure humaine, motif quasi omniprésent dans l'œuvre de Gilles Boisvert. Traitée en aplat, elle est le principal élément autour duquel cette sculpture se déploie. Par le mode d’assemblage des silhouettes, l’œuvre semble évoquer les liens et la solidarité à la base des structures sociales que sont la famille et les collectivités.
Événements associés
L'œuvre a été acquise dans le cadre de l'Année internationale de la famille.
Gilles Boisvert
En 1958 et 1959, Gilles Boisvert étudie à l’École des beaux-arts de Montréal. Il complète par la suite sa formation par plusieurs stages, notamment auprès d’Albert Dumouchel. En 1966, il participe à l’exposition collective Présence des jeunes, au Musée d’art contemporain de Montréal. Au cours de sa carrière, il réalise de nombreux projets en art public, parmi lesquels Les oiseaux (1973), une murale de 27 m sur 3 m à la Maison de Radio-Canada à Montréal. Il compte à son actif près de 200 expositions personnelles et collectives.
Prix et distinctions
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1969
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1976
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1978
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1985
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1987
  • Subventions et bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec, 1990
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1967
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1969
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1970
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1972
  • Subventions et bourses du Conseil des Arts du Canada, 1974
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1987
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 janvier 2002
Technique(s)
Découpé; soudé; boulonné; peint
Matériaux
Acier (feuille)
Dimensions générales
385 x 275 x 548 cm
L'arbre des générations
Arrondissement
Lachine
Bâtiment
Musée de Lachine
Parc
Parc du musée de Lachine
Adresse civique
1, chemin du Musée, Lachine (Québec) H8S 4L9