Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2017

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Les Environs","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/les-environs\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/les-environs\/"}
Partager
Partager
Mathieu Gaudet

Les Environs

2017
Présentation de l'oeuvre
Sept monolithes sont disposés à intervalle régulier le long d’un axe, au centre de la place étendue entre le Complexe sportif de Saint-Laurent et l’édifice Émile-Legault de l’école secondaire Saint-Laurent. Identiques par leur taille et leurs matériaux, ils se distinguent les uns des autres par leur rotation et leur légère inclinaison. Au moyen de cette répétition et du subtil décalage de leur axe, Les Environs propose une réflexion sur le mouvement. La succession des piliers et la séquence qu’ils représentent suggère le mouvement de rotation de l’athlète, évoquant par le fait même le Discobole, figure emblématique dans l’histoire de l’art de l’Antiquité. En image, l’œuvre peut s’apparenter à la chronophotographie, une technique qui consiste à décomposer un mouvement ou un phénomène physique en différents temps.

La rencontre des deux matériaux qui composent les éléments verticaux, l’acier inoxydable pour la partie supérieure et l’acier intempérique pour la partie du bas, crée une délimitation à hauteur d’yeux. Cette traversée horizontale, parfaitement à niveau d’un monolithe à l’autre, devient un élément de référence pour le public. Ainsi, indépendamment de son positionnement ou de son déplacement, le spectateur est amené à considérer la relation établie dans l’espace entre l’œuvre, son propre corps et les bâtiments environnant.
Événements associés
Cette œuvre sculpturale avoisine le Complexe sportif de l’arrondissement de Saint Laurent. Les Environs de Mathieu Gaudet a été réalisée à la suite d’un concours d’art public sur invitation. Le Complexe sportif de Saint-Laurent a été soumis à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec.
Mathieu Gaudet
Originaire de Sainte-Agathe-des-Monts, Mathieu Gaudet est un peintre et sculpteur qui vit et travaille à Montréal. Autodidacte, sa pratique a d’abord été marquée par le dessin pour ensuite s’orienter vers la peinture lors de son passage à l’Université Concordia. Sont travail a été exposé au Canada et à l’international. Ses œuvres se trouvent dans plusieurs collections privées et publiques, dont celle du Musée d’art contemporain de Montréal.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
2017
Mode d'acquisition
Commande publique de la Ville de Montréal (Concours sur invitation)
Date d'accession
20 April 2012
Technique(s)
découpé au laser; soudé; poli; assemblé
Matériaux
acier intempérique; acier inoxydable
Dimensions générales
7 éléments de 305 x 61 x 61 cm distribués de façon linéaire sur plus de 2 743 cm
Les Environs
Arrondissement
Saint-Laurent
Adresse civique
2385, boulevard Thimens, Saint-Laurent, QC H4R 1T4