Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | The First Jewel","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/the-first-jewel\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/the-first-jewel\/"}
Partager
Partager
Alice Winant

The First Jewel

1973
Présentation de l'oeuvre
The First Jewel est une sculpture installée dans la roseraie du Jardin botanique de Montréal. Cette ronde-bosse de bronze recouverte d’une patine foncée représente une jeune fille au torse nu vêtue d’un foulard et d’une étoffe drapée servant de robe. Ses bras, à demi repliés vers l’avant, tenaient à l’origine entre ses deux mains un collier de perles. Alors que la peau du personnage est relativement texturée, les tissus sont plutôt lisses et traités avec réalisme.

Dans cette œuvre, le monde onirique et la banalité se rencontrent dans ce personnage sans émotion apparente, mais absorbé dans ses rêveries. La proposition de Winant exprime ainsi ces évasions qui ponctuent et agrémentent la réalité quotidienne.

L’œuvre est exemplaire de la première période de création de l’artiste, celle où des bronzes représentent fréquemment des personnages liés à la famille et souvent féminins, vêtus de grands drapés. Comme pour The First Jewel, ces personnages au visage peu expressif exhalent un sentiment de paix et de plénitude.
Événements associés
Après avoir été exposée à la galerie Dominion et à l’hôtel Quatre Saisons, à la demande du maire Jean Drapeau, The First Jewel est mise en dépôt sur la terrasse de l’hôtel de ville, en 1980. Après le décès de Winant en 1989, sa succession offre l’œuvre en témoignage de la mémoire de l’artiste à la Ville de Montréal qui l’installe de manière permanente au Jardin botanique.
Alice Winant
Alice Winant est née en Roumanie en 1928. Elle y pratique la photographie jusqu’à ce qu’elle soit incarcérée en 1944, à Auschwitz et à Bergen-Belsen. Elle obtient sa formation en sculpture auprès de Carl Helbig à Stockholm, à sa libération en 1945. Elle décide par la suite de s’installer au Canada, en 1953, mais ce n’est qu’en 1968, à l’âge de 40 ans, qu’elle entreprend sa pratique sculpturale.

Son travail est maintenant représenté dans plusieurs collections privées au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Japon.
Détails
Variation du titre
La femme au collier
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1973
Mode d'acquisition
Don
Date d'accession
7 décembre 1990
Technique(s)
Coulé
Matériaux
Bronze
Dimensions générales
172 x 115 x 70 cm
Fabricants
  • Artcast Foundry
The First Jewel
Arrondissement
Rosemont–La Petite-Patrie
Bâtiment
Jardin botanique
Parc
Jardin botanique
Adresse civique
4101, rue Sherbrooke Est, Montréal, Québec, H1X 2B2