Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Le portage","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/le-portage\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/le-portage\/"}
Partager
Partager
Dominique Valade

Le portage

1992
Présentation de l'oeuvre
Située au parc Summerlea, l’œuvre fait écho à la voie navigable qui la borde. Elle se compose de quatre piliers, alignés deux à deux, qui soutiennent deux arcades. Dans la pierre, sur la face extérieure de chacune des quatre colonnes, une jambe est sculptée en bas-relief et sur la face interne sont gravées diverses figures animales (castor, lièvre, chevreuil, ours, aile d'oiseau). Au sol, sur des dalles de pierre, apparaissent des silhouettes de poissons. À distance, du côté du fleuve, est placé un banc en briques et pierres taillées, en forme de demi-lune.

Le titre réfère aux obstacles rencontrés par les Voyageurs remontant le fleuve vers les Grands Lacs pour faire le commerce de la fourrure et qui devaient portager pour contourner les rapides de Lachine. L'œuvre de Valade commémore cet arrêt obligé, où les hommes chargeaient sur leur dos embarcation et bagages, pour marcher le long du sentier de portage. Les quatre piliers évoquent la masse et la force de ces corps portant l'embarcation. Les arcs qui reposent sur ces piliers évoquent la structure d’un grand canot. L'observateur qui se place en leur centre, dos au fleuve, reconnaîtra la pointe de l'embarcation que l'on retourne à sa sortie de l'eau pour en faciliter la saisie.
Événements associés
L’œuvre Le portage a d’abord été exposée au premier Salon international de la sculpture extérieure, événement organisé par le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal, pour le 350e anniversaire de la fondation de Montréal, en 1992. Sous le thème « Aux quatre vents », cette exposition de sculptures monumentales et environnementales rassemblait sur la promenade du Vieux-Port de Montréal 12 œuvres créées spécialement pour l’occasion. À la fin de l’événement, l’œuvre de Valade a été installée à son emplacement permanent, au parc Summerlea, à Lachine.
Dominique Valade
Dominique Valade détient une maîtrise en arts plastiques et un doctorat en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal. Elle a participé à plusieurs événements publics d’envergure tels que City Shapes, dans le contexte de l’exposition universelle de Vancouver en 1986, et le Symposium de la jeune peinture au Canada, au Centre d’art de Baie-Saint-Paul en 1987. Valade est reconnue pour sa pratique en peinture et en sculpture, et ses œuvres font partie des collections du Musée du Bas-Saint-Laurent, du Musée de Sherbrooke, de la Galerie de l’UQAM et de la Edmonton Art Gallery.
Présentation de l'oeuvre
Située au parc Summerlea, l’œuvre fait écho à la voie navigable qui la borde. Elle se compose de quatre piliers, alignés deux à deux, qui soutiennent deux arcades. Dans la pierre, sur la face extérieure de chacune des quatre colonnes, une jambe est sculptée en bas-relief et sur la face interne sont gravées diverses figures animales (castor, lièvre, chevreuil, ours, aile d'oiseau). Au sol, sur des dalles de pierre, apparaissent des silhouettes de poissons. À distance, du côté du fleuve, est placé un banc en briques et pierres taillées, en forme de demi-lune.

Le titre réfère aux obstacles rencontrés par les Voyageurs remontant le fleuve vers les Grands Lacs pour faire le commerce de la fourrure et qui devaient portager pour contourner les rapides de Lachine. L'œuvre de Valade commémore cet arrêt obligé, où les hommes chargeaient sur leur dos embarcation et bagages, pour marcher le long du sentier de portage. Les quatre piliers évoquent la masse et la force de ces corps portant l'embarcation. Les arcs qui reposent sur ces piliers évoquent la structure d’un grand canot. L'observateur qui se place en leur centre, dos au fleuve, reconnaîtra la pointe de l'embarcation que l'on retourne à sa sortie de l'eau pour en faciliter la saisie.
Événements associés
L’œuvre Le portage a d’abord été exposée au premier Salon international de la sculpture extérieure, événement organisé par le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal, pour le 350e anniversaire de la fondation de Montréal, en 1992. Sous le thème « Aux quatre vents », cette exposition de sculptures monumentales et environnementales rassemblait sur la promenade du Vieux-Port de Montréal 12 œuvres créées spécialement pour l’occasion. À la fin de l’événement, l’œuvre de Valade a été installée à son emplacement permanent, au parc Summerlea, à Lachine.
Dominique Valade
Dominique Valade détient une maîtrise en arts plastiques et un doctorat en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal. Elle a participé à plusieurs événements publics d’envergure tels que City Shapes, dans le contexte de l’exposition universelle de Vancouver en 1986, et le Symposium de la jeune peinture au Canada, au Centre d’art de Baie-Saint-Paul en 1987. Valade est reconnue pour sa pratique en peinture et en sculpture, et ses œuvres font partie des collections du Musée du Bas-Saint-Laurent, du Musée de Sherbrooke, de la Galerie de l’UQAM et de la Edmonton Art Gallery.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1992
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 January 2002
Technique(s)
Taillé; sculpté; gravé; boulonnée; collé
Matériaux
Acier; granit; briques; pigments; végétaux
Dimensions générales
265 x 260 x 800 cm
Le portage
Arrondissement
Lachine
Parc
Parc Summerlea