Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2018

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | L'\u00e9paisseur du papier ","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/lepaisseur-du-papier\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/lepaisseur-du-papier\/"}
Partager
Partager
Sarah Bertrand-Hamel

L'épaisseur du papier

2018
Présentation de l'oeuvre
L’épaisseur du papier s’intègre à quatre sections du rez-de-chaussée et du 1er étage de la bibliothèque de Pierrefonds. En contraste avec la sobriété de l’architecture, les quatre composantes de l’œuvre mettent en valeur la matérialité du papier, alors que son omniprésence en ce lieu de savoir tant à le banaliser. Ce faisant, Bertrand-Hamel travaille le papier et fouille son histoire dans l’univers du livre. Dans une optique de développement durable, l’artiste a fabriqué son propre papier à partir de fibres végétales recyclées.

Le livre en une seule feuille pliée
La découverte du papier a considérablement réduit l’espace occupé par les textes autrefois inscrits sur des tablettes d’argile, de pierre ou de bois. Le papier a toutefois une épaisseur qui le rend vite encombrant. La grande feuille bleue pliée montre la surface totale qu’occuperait un livre de poche de 900 pages.

Le rouleau et les fragments archivés
S’inspirant des manuscrits des plus anciens textes bibliques connus, Bertrand-Hamel s’interroge sur la forme que pourraient prendre les archives du futur. L’artiste invente ainsi des archives papier dont l’écriture est papier. Son rouleau est constitué de feuilles de divers formats, cousues et colorées à l’aquarelle.

L’encyclopédie et la fabrication du papier
S’inspirant des 14 planches consacrées à la papeterie dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751-1772), l’artiste propose une planche contemporaine de la fabrication du papier dans laquelle cohabitent, au moyen du dessin au graphite, des personnages tirés de l’Encyclopédie et contemporains, dont un autoportrait de l’artiste au travail. Les éléments contemporains renvoient au processus de fabrication du papier et à certains moments de la création de L’épaisseur du papier.

Le vide et la matérialité
Par cette feuille symbolisant la page blanche, Hamel traite de la dématérialisation tout en insistant sur la matérialité du papier. Une section de l’œuvre découpée en petits carrés maintenus par des fils crée une tache en surface, texture qui capte la lumière. La page blanche renvoie aussi à un écran dont la surface pixélisée correspond à la proportion des livres numériques sur l’ensemble des livres de la bibliothèque au moment de son agrandissement.
Événements associés
Le concours organisé par le Bureau d’art public de la Ville de Montréal en 2015 s’inscrivait dans le contexte d’un projet de rénovation et d’agrandissement de la bibliothèque de Pierrefonds. Conformément à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec (le 1 %), la bibliothèque devait être dotée d’une œuvre d’art. La commande proposait l’intégration d’une œuvre monumentale fragmentée en quatre morceaux s’intégrant à différents murs de la bibliothèque afin de ponctuer le parcours des usager
Sarah Bertrand-Hamel
Sarah Bertrand-Hamel vit et travaille à Montréal. Elle a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval (2006) et une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia (2014). L’artiste fabrique son propre papier. Elle crée des images qu’elle répète et réinterprète, fragmente et recompose. Bertrand-Hamel a exposé au Québec, en France, au Mexique, à Cuba et au Japon. Ses œuvres font partie de collections publiques et privées (Musée national des beaux-arts du Québec, Loto-Québec, Cirque du Soleil et Musée national de la céramique (Mexique). Elle a remporté les premiers prix de Valcellina Award – International Contemporary Textile/Fiber Art Competition (Italie, 2017) et de Paper in Particular – 38 th Annual (États-Unis, 2017).
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Techniques mixtes
Nom de la collection
Intégration à l'architecture
Date de fin de production
2018
Mode d'acquisition
Intégration des arts à l'architecture
Date d'accession
28 January 2019
Matériaux
papier
Support
Papier
Dimensions générales
Dimensions des quatre composantes de l'œuvre (hauteur x longueur des niches) : 363 x 286 (Le livre en une seule feuille pliée); 344 x 200 (Le rouleau et les fragments archivés); 272 x 286 (L'Encyclopédie et la fabrication du papier); 271 x 387 (Le vide et la matérialité)
L'épaisseur du papier
Arrondissement
Pierrefonds-Roxboro
Parc
Bibliothèque Pierrefonds
Adresse civique
13555, boulevard de Pierrefonds, Pierrefonds, H9A 1A6