Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Spatio-mobile #1","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/spatio-mobile-1\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/spatio-mobile-1\/"}
Partager
Partager
Yves Trudeau

Spatio-mobile #1

1966
Présentation de l'oeuvre
Présentée sur le terrain du musée de Lachine, l’œuvre marque le paysage par sa couleur rouge vif. À son sommet, un volume pivote sur son axe, sous l’effet du vent. Les différentes parties de l’œuvre ont des formes de trapèze, de triangle et de courbe, imbriquées les unes dans les autres. Cet habile jeu d’angles et de plans confère à la structure de l’œuvre à la fois stabilité et ouverture. Un effet de légèreté est obtenu en détachant les éléments du sol et en découpant un arc dans le jambage de la sculpture.

Trudeau a également réalisé un second « Spatio-mobile » en 1968. Les deux objets apparaissent comme une synthèse des recherches qu’il avait jusque-là menées et comme un moment charnière dans sa production. En effet, les courbes présentes dans Spatio-mobile #1 réfèrent à l’architecture gothique, un thème qui sera fréquemment intégré dans les œuvres ultérieures de l’artiste, particulièrement dans la série « Parvis et portail ».
Événements associés
L’œuvre a été présentée une première fois, en 1966, au festival de Stratford en Ontario, puis l’année suivante, à la Place des Arts à Montréal, à l’occasion de l’événement Confrontation 67. En 1968, elle est exposée à Orford, à l’exposition annuelle de l’association des sculpteurs du Québec et, de 1969 à 1971, elle est montrée à Terre des Hommes. Elle est finalement installée sur son site actuel.
Yves Trudeau
Yves Trudeau reçoit sa formation à l’École des beaux-arts de Montréal. En 1960, il est l’un des fondateurs de l’Association des sculpteurs du Québec, qui deviendra plus tard le Conseil de la sculpture du Québec. Au cours de sa carrière, il enseigne à l’Université du Québec à Montréal et présente de nombreuses expositions individuelles et collectives. Inaugurée en 1986, la station de métro Côte-Vertu accueille son œuvre Relief, négatif positif, deux murales en acier inoxydable.

Yves Trudeau est membre de l’Académie royale des arts du Canada et il a été reçu membre de l’Ordre du Canada en 1995.
Présentation de l'oeuvre
Présentée sur le terrain du musée de Lachine, l’œuvre marque le paysage par sa couleur rouge vif. À son sommet, un volume pivote sur son axe, sous l’effet du vent. Les différentes parties de l’œuvre ont des formes de trapèze, de triangle et de courbe, imbriquées les unes dans les autres. Cet habile jeu d’angles et de plans confère à la structure de l’œuvre à la fois stabilité et ouverture. Un effet de légèreté est obtenu en détachant les éléments du sol et en découpant un arc dans le jambage de la sculpture.

Trudeau a également réalisé un second « Spatio-mobile » en 1968. Les deux objets apparaissent comme une synthèse des recherches qu’il avait jusque-là menées et comme un moment charnière dans sa production. En effet, les courbes présentes dans Spatio-mobile #1 réfèrent à l’architecture gothique, un thème qui sera fréquemment intégré dans les œuvres ultérieures de l’artiste, particulièrement dans la série « Parvis et portail ».
Événements associés
L’œuvre a été présentée une première fois, en 1966, au festival de Stratford en Ontario, puis l’année suivante, à la Place des Arts à Montréal, à l’occasion de l’événement Confrontation 67. En 1968, elle est exposée à Orford, à l’exposition annuelle de l’association des sculpteurs du Québec et, de 1969 à 1971, elle est montrée à Terre des Hommes. Elle est finalement installée sur son site actuel.
Yves Trudeau
Yves Trudeau reçoit sa formation à l’École des beaux-arts de Montréal. En 1960, il est l’un des fondateurs de l’Association des sculpteurs du Québec, qui deviendra plus tard le Conseil de la sculpture du Québec. Au cours de sa carrière, il enseigne à l’Université du Québec à Montréal et présente de nombreuses expositions individuelles et collectives. Inaugurée en 1986, la station de métro Côte-Vertu accueille son œuvre Relief, négatif positif, deux murales en acier inoxydable.

Yves Trudeau est membre de l’Académie royale des arts du Canada et il a été reçu membre de l’Ordre du Canada en 1995.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1966
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 janvier 2002
Technique(s)
Soudé, peint
Matériaux
Acier
Dimensions générales
176 x 135 x 150 cm
Spatio-mobile #1
Arrondissement
Lachine
Bâtiment
Musée de Lachine
Parc
Parc du musée de Lachine
Adresse civique
1, chemin du Musée, Lachine (Québec) H8S 4L9