Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Le phare du Cosmos","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/le-phare-du-cosmos\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/le-phare-du-cosmos\/"}
Partager
Partager
Yves Trudeau

Le phare du Cosmos

1967
Présentation de l'oeuvre
Créée à l'occasion de l'Exposition universelle de 1967, cette œuvre imposante est installée place de l'Univers, à proximité du pavillon thématique L'Homme interroge l'univers et devient un point de repère visuel pour tous les visiteurs d'Expo 67.

La sculpture originellement audiocinétique de couleur bleue est constituée de trois parties. Sa forme s'apparente à celle d'un robot géant ou d'un phare. Trois pieds en forment la base qui est surmontée d'un tronc et d'une tête. Les surfaces sont texturées de motifs géométriques et mécaniques.

L’œuvre est inspirée des grandes découvertes de l'exploration de l'espace, tout autant que des percées spectaculaires dans l'univers de l'électronique, plus particulièrement celui de l'ordinateur. Elle exprime les valeurs universelles de la connaissance et de la paix.
Événements associés
L’œuvre a été commandée par la maison Seagram à l'occasion d'Expo 67, lieu de convergence des nations. Vingt-deux sculpteurs ont été invités à réaliser une œuvre, dont Yves Trudeau.
Yves Trudeau
Yves Trudeau reçoit sa formation à l’École des beaux-arts de Montréal. En 1960, il est l’un des fondateurs de l’Association des sculpteurs du Québec, qui deviendra plus tard le Conseil de la sculpture du Québec. Au cours de sa carrière, il enseigne à l’Université du Québec à Montréal et présente de nombreuses expositions individuelles et collectives. Inaugurée en 1986, la station de métro Côte-Vertu accueille son œuvre Relief, négatif positif, deux murales en acier inoxydable.

Yves Trudeau est membre de l’Académie royale des arts du Canada et il a été reçu membre de l’Ordre du Canada en 1995.
Présentation de l'oeuvre
Créée à l'occasion de l'Exposition universelle de 1967, cette œuvre imposante est installée place de l'Univers, à proximité du pavillon thématique L'Homme interroge l'univers et devient un point de repère visuel pour tous les visiteurs d'Expo 67.

La sculpture originellement audiocinétique de couleur bleue est constituée de trois parties. Sa forme s'apparente à celle d'un robot géant ou d'un phare. Trois pieds en forment la base qui est surmontée d'un tronc et d'une tête. Les surfaces sont texturées de motifs géométriques et mécaniques.

L’œuvre est inspirée des grandes découvertes de l'exploration de l'espace, tout autant que des percées spectaculaires dans l'univers de l'électronique, plus particulièrement celui de l'ordinateur. Elle exprime les valeurs universelles de la connaissance et de la paix.
Événements associés
L’œuvre a été commandée par la maison Seagram à l'occasion d'Expo 67, lieu de convergence des nations. Vingt-deux sculpteurs ont été invités à réaliser une œuvre, dont Yves Trudeau.
Yves Trudeau
Yves Trudeau reçoit sa formation à l’École des beaux-arts de Montréal. En 1960, il est l’un des fondateurs de l’Association des sculpteurs du Québec, qui deviendra plus tard le Conseil de la sculpture du Québec. Au cours de sa carrière, il enseigne à l’Université du Québec à Montréal et présente de nombreuses expositions individuelles et collectives. Inaugurée en 1986, la station de métro Côte-Vertu accueille son œuvre Relief, négatif positif, deux murales en acier inoxydable.

Yves Trudeau est membre de l’Académie royale des arts du Canada et il a été reçu membre de l’Ordre du Canada en 1995.
Détails
Variation du titre
Phare cosmique
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1967
Mode d'acquisition
Don
Date d'accession
13 avril 1976
Technique(s)
Taille; soudé
Matériaux
Acier
Dimensions générales
960 x 280 cm
Fabricants
  • Atelier H. Fontaine
Le phare du Cosmos
Arrondissement
Ville-Marie
Parc
Parc Jean-Drapeau, Île Sainte-Hélène