Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | The Passing Song","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/the-passing-song\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/the-passing-song\/"}
Partager
Partager
Catherine Widgery

The Passing Song

1992
Présentation de l'oeuvre
Un dôme formé d’un motif de peaux de castor taillées dans l’acier et organisées en essaim autour d’un point central ouvert est installé au parc René-Lévesque. Douze mâts plantés au sol entourent ou supportent cette structure érigée sur des dalles de béton disposées en cercle. Sur ces dalles, des cartes de voies navigables utilisées en Nouvelle-France pour le commerce sont représentées en creux.

Les motifs de l’œuvre sont des témoignages de l’histoire : les peaux d’animaux de la hutte évoquent la traite des fourrures alors que le dessin des dalles rend compte des cours d’eau utilisés pour leur transport.

Par ailleurs, The Passing Song est inséparable de l’expérience qu’elle suscite. Elle invite le public à se réfugier sous cette coupole qui amplifie les bruits liés à la présence du vent et du spectateur. Ce dernier, ainsi confronté à une réalité sensorielle exacerbée, entre paradoxalement en contact avec la culture et l’histoire. En fait, « The Passing Song » est une expression Cherokee qui fait référence au vent que l’on entend lorsqu’un esprit quitte le corps de l’homme pour s’envoler dans la nature. La trace invisible de cette mémoire évanescente est ainsi rappelée par l’œuvre.
Événements associés
L’œuvre The Passing Song a d’abord été exposée au premier Salon international de la sculpture extérieure, un événement organisé par le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal, pour le 350e anniversaire de la fondation de Montréal, en 1992. Sous le thème « Aux quatre vents », cette exposition de sculptures monumentales et environnementales rassemblait sur la promenade du Vieux-Port de Montréal 12 œuvres créées spécialement pour l’occasion. À la fin de l’événement, l’œuvre de Widgery a été installée à son emplacement permanent, au parc René-Lévesque, à Lachine.
Catherine Widgery
Née à Pittsburg, Pennsylvanie, États-Unis, Catherine Widgery a obtenu son diplôme de l’université Yale en 1975. Depuis, ses sculptures interpellent les sens des spectateurs notamment par leur intégration de la lumière et du vent.

Ses projets d’art public actualisent quant à eux le rapport nature-culture de l’homme et favorise son intégration à l’environnement, comme c’est le cas pour Light Storm (2005), réalisé au centre des arts de Mesa en Arizona, et Pass Through The Land (2001), à Denver au Colorado.
Prix et distinctions
  • premier prix pour Tidal Song, TGK 2012 International Competition, 2012
  • membre, Académie Royale des arts du Canada, 2002
  • Merit Award for excellence in design, The Advertising and Design Club of Canada for the, 1998
  • Cum Laude & Special Distinction in Fine Arts, Yale University, 1975
  • Walker Prize, Fine Arts Faculty, Yale University., 1975
Présentation de l'oeuvre
Un dôme formé d’un motif de peaux de castor taillées dans l’acier et organisées en essaim autour d’un point central ouvert est installé au parc René-Lévesque. Douze mâts plantés au sol entourent ou supportent cette structure érigée sur des dalles de béton disposées en cercle. Sur ces dalles, des cartes de voies navigables utilisées en Nouvelle-France pour le commerce sont représentées en creux.

Les motifs de l’œuvre sont des témoignages de l’histoire : les peaux d’animaux de la hutte évoquent la traite des fourrures alors que le dessin des dalles rend compte des cours d’eau utilisés pour leur transport.

Par ailleurs, The Passing Song est inséparable de l’expérience qu’elle suscite. Elle invite le public à se réfugier sous cette coupole qui amplifie les bruits liés à la présence du vent et du spectateur. Ce dernier, ainsi confronté à une réalité sensorielle exacerbée, entre paradoxalement en contact avec la culture et l’histoire. En fait, « The Passing Song » est une expression Cherokee qui fait référence au vent que l’on entend lorsqu’un esprit quitte le corps de l’homme pour s’envoler dans la nature. La trace invisible de cette mémoire évanescente est ainsi rappelée par l’œuvre.
Événements associés
L’œuvre The Passing Song a d’abord été exposée au premier Salon international de la sculpture extérieure, un événement organisé par le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal, pour le 350e anniversaire de la fondation de Montréal, en 1992. Sous le thème « Aux quatre vents », cette exposition de sculptures monumentales et environnementales rassemblait sur la promenade du Vieux-Port de Montréal 12 œuvres créées spécialement pour l’occasion. À la fin de l’événement, l’œuvre de Widgery a été installée à son emplacement permanent, au parc René-Lévesque, à Lachine.
Catherine Widgery
Née à Pittsburg, Pennsylvanie, États-Unis, Catherine Widgery a obtenu son diplôme de l’université Yale en 1975. Depuis, ses sculptures interpellent les sens des spectateurs notamment par leur intégration de la lumière et du vent.

Ses projets d’art public actualisent quant à eux le rapport nature-culture de l’homme et favorise son intégration à l’environnement, comme c’est le cas pour Light Storm (2005), réalisé au centre des arts de Mesa en Arizona, et Pass Through The Land (2001), à Denver au Colorado.
Prix et distinctions
  • premier prix pour Tidal Song, TGK 2012 International Competition, 2012
  • membre, Académie Royale des arts du Canada, 2002
  • Merit Award for excellence in design, The Advertising and Design Club of Canada for the, 1998
  • Cum Laude & Special Distinction in Fine Arts, Yale University, 1975
  • Walker Prize, Fine Arts Faculty, Yale University., 1975
Détails
Variation du titre
Passing Song, The
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1992
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 January 1992
Matériaux
Acier brut, béton
Dimensions générales
456 x 744 cm
The Passing Song
Arrondissement
Lachine
Parc
Parc René-Lévesque