Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Iris","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/iris\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/iris\/"}
Partager
Partager
Raoul Hunter

Iris

1967
Présentation de l'oeuvre
Le titre de l’œuvre, Iris, est inspiré de la mythologie grecque qui désigne sous ce vocable la déesse des sources et des fontaines. Quant à la forme de la sculpture, elle rappelle celle de la fleur du même nom.

Durant plusieurs années, la sculpture est installée au Village de l'île, à la Ronde, dans un bassin entouré d'arbustes et de rocailles. Au début des années 1990, l'œuvre est retirée de son site. Après plusieurs années d'entreposage, elle est restaurée et installée aux jardins des Floralies, au parc Jean-Drapeau, en juin 2012. Le choix du site actuel à l'intérieur d'une ancienne fontaine, Container Universe de Gerald Gladstone, rappelle son emplacement initial à l'intérieur d'un bassin.

Cette sculpture se compose de quatre éléments courbés dont la surface est nervurée. Ces stries sont l'effet du mode d'assemblage des feuilles de métal par soudure. Chacun des quatre éléments est fabriqué à partir de feuilles d'aluminium découpées. La surface de chacune des formes comporte de multiples ouvertures de 3 mm de diamètre qui témoignent également de son mode de fabrication. Chaque élément est convexe dans sa partie extérieure et concave dans sa partie intérieure. Toutes les surfaces concaves convergent pour créer un effet d'enroulement organique.
Événements associés
L’œuvre est le résultat d’une commande à l'artiste par la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967.
Raoul Hunter
Né à Saint-Cyrille-de-Lessard, Raoul Hunter est diplômé de l'École des beaux-arts de Québec, en 1953. Professeur et sculpteur, il a aussi été caricaturiste et éditorialiste au quotidien Le Soleil, à Québec, pendant 33 ans. La plupart des sculptures de Raoul Hunter proviennent de commandes. Statues, monuments, bustes, médailles et bas-reliefs attestent de la diversité de sa production. On trouve ses œuvres à divers endroits en Amérique du Nord : au Québec, en Ontario, en Alberta, au Massachusetts, à Washington en Oregon, en Alaska et en Californie.
Prix et distinctions
  • Médaille du jubilé de la Reine Élizabeth ll, 2002
  • Membre de l'Académie des Grands Québécois, 1998
  • Membre de l'Ordre du Canada, 1989
  • Prix de la culture de l'Institut canadien de Québec, 1989
  • Médaille du centenaire du Canada, 1967
  • Médaille du Lieutenant-Gouverneur, 1953
  • Médaille du Lieutenant-Gouverneur, 1952
  • prix de la caricature du Concours national du journalisme (National Newspaper Award), 1958
  • prix de la caricature du Concours national du journalisme (National Newspaper Award), 1967
Présentation de l'oeuvre
Le titre de l’œuvre, Iris, est inspiré de la mythologie grecque qui désigne sous ce vocable la déesse des sources et des fontaines. Quant à la forme de la sculpture, elle rappelle celle de la fleur du même nom.

Durant plusieurs années, la sculpture est installée au Village de l'île, à la Ronde, dans un bassin entouré d'arbustes et de rocailles. Au début des années 1990, l'œuvre est retirée de son site. Après plusieurs années d'entreposage, elle est restaurée et installée aux jardins des Floralies, au parc Jean-Drapeau, en juin 2012. Le choix du site actuel à l'intérieur d'une ancienne fontaine, Container Universe de Gerald Gladstone, rappelle son emplacement initial à l'intérieur d'un bassin.

Cette sculpture se compose de quatre éléments courbés dont la surface est nervurée. Ces stries sont l'effet du mode d'assemblage des feuilles de métal par soudure. Chacun des quatre éléments est fabriqué à partir de feuilles d'aluminium découpées. La surface de chacune des formes comporte de multiples ouvertures de 3 mm de diamètre qui témoignent également de son mode de fabrication. Chaque élément est convexe dans sa partie extérieure et concave dans sa partie intérieure. Toutes les surfaces concaves convergent pour créer un effet d'enroulement organique.
Événements associés
L’œuvre est le résultat d’une commande à l'artiste par la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967.
Raoul Hunter
Né à Saint-Cyrille-de-Lessard, Raoul Hunter est diplômé de l'École des beaux-arts de Québec, en 1953. Professeur et sculpteur, il a aussi été caricaturiste et éditorialiste au quotidien Le Soleil, à Québec, pendant 33 ans. La plupart des sculptures de Raoul Hunter proviennent de commandes. Statues, monuments, bustes, médailles et bas-reliefs attestent de la diversité de sa production. On trouve ses œuvres à divers endroits en Amérique du Nord : au Québec, en Ontario, en Alberta, au Massachusetts, à Washington en Oregon, en Alaska et en Californie.
Prix et distinctions
  • Médaille du jubilé de la Reine Élizabeth ll, 2002
  • Membre de l'Académie des Grands Québécois, 1998
  • Membre de l'Ordre du Canada, 1989
  • Prix de la culture de l'Institut canadien de Québec, 1989
  • Médaille du centenaire du Canada, 1967
  • Médaille du Lieutenant-Gouverneur, 1953
  • Médaille du Lieutenant-Gouverneur, 1952
  • prix de la caricature du Concours national du journalisme (National Newspaper Award), 1958
  • prix de la caricature du Concours national du journalisme (National Newspaper Award), 1967
Détails
Variation du titre
Iris (Québec)
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1967
Mode d'acquisition
Transfert
Technique(s)
Feuilles d'aluminium galbées par martelage; soudées entre elles
Matériaux
Aluminium
Fabricants
  • Adélard Laberge Ltée
Iris
Arrondissement
Ville-Marie
Parc
Parc Jean-Drapeau, Île Notre-Dame