Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | L'habitation en milieu urbain","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/lhabitation-en-milieu-urbain\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/lhabitation-en-milieu-urbain\/"}
Partager
Partager
Jacques Hébert

L'habitation en milieu urbain

1982
Présentation de l'oeuvre
L’œuvre consiste en une grande murale de grès-céramique fabriquée artisanalement grâce au savoir-faire de l’artiste. L’emplacement où elle se trouve, dans un corridor central qui donne accès aux divers espaces de diffusion de la maison de la culture, se situe à proximité du visiteur qui peut s’attarder aux différents détails de l’ensemble.

La murale est constituée de 198 blocs qui participent à une composition abstraite aux couleurs terreuses. En mettant l’accent sur des textures différentes, l’artiste a toutefois voulu symboliser la thématique imposée par l’architecte, soit « L’habitation en milieu urbain ». L’œuvre se divise donc en trois sections principales représentant, d’un point de vue aérien, l’évolution des modèles d’habitation passés, présents et futurs. Les multiples diagonales qui ponctuent la lecture représentent les réseaux de communication qui caractérisent par leur foisonnement la vie urbaine.

Ce projet d’intégration à l’architecture est le seul que l’artiste ait réalisé en son nom, lui qui a longtemps assisté Jordi Bonet dans la réalisation de murales du même type.
Événements associés
L’œuvre a été commandée par concours, en vertu de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec, à l’occasion de la construction de la maison de la culture de l’arrondissement du Sud-Ouest, nommée en l’honneur de la poétesse Marie Uguay.
Jacques Hébert
Après son passage à l’École des beaux-arts de Montréal de 1959 à 1961, Jacques Hébert est initié à la céramique par Claude Théberge. Ensuite, pendant une douzaine d’années, il devient le maître d’œuvre du muraliste Jordi Bonet, avec lequel il réalise de nombreux projets d’envergure, notamment pour la Place des arts de Montréal, l’Expo 67, le Grand Théâtre de Québec, sans compter plusieurs réalisations en sol américain et canadien. Vers la fin des années 1970, après un passage à l’atelier Roland Gingras, l’artiste cofonde une agence de presse et se tourne vers le design, pour ensuite se consacrer à l’ébénisterie.
Prix et distinctions
  • Exposition du Centennaire à Toronto, 1967
  • Sélection officielle, concours artistique de la Province du Québec, 1963
Détails
Variation du titre
L'espace de l'homme dans l'univers
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Intégration à l'architecture
Date de fin de production
1982
Mode d'acquisition
Intégration des arts à l'architecture
Technique(s)
Modelage
Matériaux
Grès, mortier
Dimensions générales
251 x 620 x 3,80 cm
Fabricants
  • Blain, André
  • Bouchard, Denis
  • Fluet, Marc
L'habitation en milieu urbain
Arrondissement
Le Sud-Ouest
Bâtiment
Maison de la culture Marie-Uguay
Adresse civique
6052, boulevard Monk, Montréal (Québec) H4E 3H6