Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Monument \u00e0 Giovanni Caboto","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/monument-a-giovanni-caboto\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/monument-a-giovanni-caboto\/"}
Partager
Partager
Guido Casini

Monument à Giovanni Caboto

1931
Présentation de l'oeuvre
Symbole de la diaspora pour les Italiens de Montréal, le monument à Giovanni Caboto a pour but d’affirmer les relations entre l’Italie et le Canada quelques années avant l’éclatement de la Deuxième Guerre mondiale. Il commémore le navigateur génois ainsi que les événements entourant son expédition en Amérique du Nord. Au sommet d’un piédestal s’élève la figure de Caboto, scrutant intensément l’horizon et présidant le square portant son nom. Il tient à la main l’autorisation royale qu’Henri VII d’Angleterre vient de lui accorder pour partir en quête d’une route maritime vers les Indes, par l’ouest. Des bas-reliefs complètent, par des scènes historiques, la représentation du personnage. Sur le socle de pierre, ceux-ci représentent trois moments du voyage de Caboto vers l’ouest (la mission, le départ et l’arrivée). Trois écussons ornent également le socle : un blason aux armes d’Henri VII où figurent des léopards et les lys d’Angleterre et de France; un deuxième blason où figure un lion ailé, emblème de Saint-Marc, le patron de Venise, et dont la patte gauche repose sur un livre ouvert portant l’inscription « Pax tibi Marce evangelista meus » (Paix à toi, Marc, mon évangéliste) et, finalement, un dernier blason aux armes de Caboto, où figure un bouclier orné d’une croix grecque.
Événements associés
Giovanni Caboto, aussi connu sous le nom de Jean Cabot, est un explorateur et navigateur vénitien, né vers 1450. D’origine génoise, il prend la nationalité vénitienne en 1476, puis anglaise. Caboto rate sa première tentative de voyage vers les Indes, en raison de disputes au sein de son équipage. En dépit de cet échec, le navigateur aura été, semble-t-il, le premier à planter les drapeaux d’Angleterre et de Venise sur le côté nord-est de l’Amérique du Nord. Depuis le port de Bristol, au sud de l’Angleterre, Caboto et ses fils partent à la conquête du passage du Nord-Ouest « vers l’Asie », à bord du vaisseau Matthew. Ils atteignent ainsi le littoral nord de la province canadienne de Terre-Neuve et Labrador, le 24 juin 1497. Il disparaît en mer en 1498.
Guido Casini
Né à 1892, à Castelfiorentino, en Italie, Guido Casini traverse l’océan en décembre 1924, muni d’une très solide formation en beaux-arts, pour venir s’établir à Montréal. Formé à la tradition du monument commémoratif dans les meilleures écoles italiennes, soit l’École des arts décoratifs et industriels de Florence, de 1905 à 1910, et l’Institut supérieur royal des beaux-arts de Florence, de Rome et de Venise, de 1910 à 1915, Casini avait réalisé plusieurs commandes privées, religieuses et publiques, avant la commande du monument à Giovanni Caboto. Son monument au navigateur vénitien reflète l’héritage artistique florentin du Quattrocento (XVe siècle en Italie), période où fleurit un art dépouillé de toute empreinte de spiritualité.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1931
Mode d'acquisition
Don
Technique(s)
Bronze coulé; cire perdue
Matériaux
Bronze; travertin
Dimensions générales
875 x 800 x 800
Fabricants
  • Foundry Artis G. Vignali & G. Firenze
Monument à Giovanni Caboto
Arrondissement
Ville-Marie
Parc
Square Cabot