Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Monument \u00e0 Isabelle la Catholique","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/monument-a-isabelle-la-catholique\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/monument-a-isabelle-la-catholique\/"}
Partager
Partager
José Planes

Monument à Isabelle la Catholique

1958
Présentation de l'oeuvre
Le buste d’Isabelle la Catholique est installé au parc Sir-Wilfrid-Laurier, face à l’avenue Christophe-Colomb. C’est le consul général d'Espagne qui remet cette œuvre à la Ville de Montréal, au nom de l'Institut de culture hispanique de Madrid, à l'occasion du 467e anniversaire de la « découverte » de l'Amérique par Colomb.

Dans ce bronze, la souveraine porte les insignes royaux : la couronne, la croix dans la coquille de l’Ordre de Santiago et la croix fleurdelisée de l’Ordre de Calatrava. Il s’agit d’un buste aux airs gothiques, par la coiffure et les vêtements, peut-être l’aboutissement de la consécration du sculpteur José Planes à la réalisation d’images religieuses, après la Guerre civile espagnole. Sur le plan iconographique, le sculpteur semble s’être inspiré du portrait d’Isabelle peint par l’artiste espagnol Luis de Madrazo, au XIXe siècle. Le regard de la reine se fait perçant, décidé et figé sur l’horizon, comme si elle pouvait apercevoir les côtes du Nouveau Monde, tout en dialoguant avec son acolyte Colomb. Le traitement des lignes et la texture du buste ne sont pas sans rappeler l’influence du sculpteur français Auguste Rodin sur l’œuvre de Planes.
Événements associés
Isabelle 1re de Castille, dite Isabelle la Catholique, naît en 1451. Elle épouse le 14 octobre 1469, malgré l'opposition de sa famille, le futur Ferdinand II d'Aragon (1452-1516), dit Fernando le Catholique. À la mort de son frère Henri IV en 1474, elle devient reine de Castille et de León. Isabelle et Fernando, ayant compris l’envergure du projet de Christophe Colomb, fournissent les vaisseaux qui conduisent le navigateur génois en Amérique. Baptisés par le pape Alexandre VI comme les « rois catholiques », leur puissance s'étend rapidement sur un Nouveau Monde, grâce à la « découverte » de Colomb, au nom de la couronne de Castille. Ils fondent d’ailleurs l’Inquisition espagnole et chassent les musulmans de la péninsule ibérique. Isabelle la Catholique meurt le 26 novembre 1504.
José Planes
José Planes (1891-1974) est issu d’une famille d’agriculteurs. Inspiré par les figurines des crèches de Noël de la région de Murcie en Espagne, il travaille l’argile depuis son plus jeune âge. Planes intègre, à titre d’apprenti, l’atelier d’Anastasio Martínez et complète sa formation artistique à Valence et à Madrid. Il exécute plusieurs bustes de femmes pendant sa jeunesse, dont celui de sa mère qui lui vaut, à 20 ans, le premier prix du Cercle des beaux-arts de Murcie. Sa carrière comme sculpteur prend son véritable envol à l’occasion d’une exposition à l’Ateneo, où ses pièces se font remarquer. En 1927, Planes s’établit à Madrid afin de s’insérer dans la trame artistique de son époque. Six ans plus tard, il met sur pied une école de métiers d’art à son retour à Murcie.
Présentation de l'oeuvre
Le buste d’Isabelle la Catholique est installé au parc Sir-Wilfrid-Laurier, face à l’avenue Christophe-Colomb. C’est le consul général d'Espagne qui remet cette œuvre à la Ville de Montréal, au nom de l'Institut de culture hispanique de Madrid, à l'occasion du 467e anniversaire de la « découverte » de l'Amérique par Colomb.

Dans ce bronze, la souveraine porte les insignes royaux : la couronne, la croix dans la coquille de l’Ordre de Santiago et la croix fleurdelisée de l’Ordre de Calatrava. Il s’agit d’un buste aux airs gothiques, par la coiffure et les vêtements, peut-être l’aboutissement de la consécration du sculpteur José Planes à la réalisation d’images religieuses, après la Guerre civile espagnole. Sur le plan iconographique, le sculpteur semble s’être inspiré du portrait d’Isabelle peint par l’artiste espagnol Luis de Madrazo, au XIXe siècle. Le regard de la reine se fait perçant, décidé et figé sur l’horizon, comme si elle pouvait apercevoir les côtes du Nouveau Monde, tout en dialoguant avec son acolyte Colomb. Le traitement des lignes et la texture du buste ne sont pas sans rappeler l’influence du sculpteur français Auguste Rodin sur l’œuvre de Planes.
Événements associés
Isabelle 1re de Castille, dite Isabelle la Catholique, naît en 1451. Elle épouse le 14 octobre 1469, malgré l'opposition de sa famille, le futur Ferdinand II d'Aragon (1452-1516), dit Fernando le Catholique. À la mort de son frère Henri IV en 1474, elle devient reine de Castille et de León. Isabelle et Fernando, ayant compris l’envergure du projet de Christophe Colomb, fournissent les vaisseaux qui conduisent le navigateur génois en Amérique. Baptisés par le pape Alexandre VI comme les « rois catholiques », leur puissance s'étend rapidement sur un Nouveau Monde, grâce à la « découverte » de Colomb, au nom de la couronne de Castille. Ils fondent d’ailleurs l’Inquisition espagnole et chassent les musulmans de la péninsule ibérique. Isabelle la Catholique meurt le 26 novembre 1504.
José Planes
José Planes (1891-1974) est issu d’une famille d’agriculteurs. Inspiré par les figurines des crèches de Noël de la région de Murcie en Espagne, il travaille l’argile depuis son plus jeune âge. Planes intègre, à titre d’apprenti, l’atelier d’Anastasio Martínez et complète sa formation artistique à Valence et à Madrid. Il exécute plusieurs bustes de femmes pendant sa jeunesse, dont celui de sa mère qui lui vaut, à 20 ans, le premier prix du Cercle des beaux-arts de Murcie. Sa carrière comme sculpteur prend son véritable envol à l’occasion d’une exposition à l’Ateneo, où ses pièces se font remarquer. En 1927, Planes s’établit à Madrid afin de s’insérer dans la trame artistique de son époque. Six ans plus tard, il met sur pied une école de métiers d’art à son retour à Murcie.
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1958
Mode d'acquisition
Don
Date d'accession
1 January 1959
Technique(s)
Bronze coulé
Matériaux
Bronze; cuivre; granit
Dimensions générales
293 x 152.5 x 107 cm
Fabricants
  • Angel Gonzalez Sellas
Monument à Isabelle la Catholique
Arrondissement
Le Plateau-Mont-Royal
Parc
Parc Sir-Wilfrid-Laurier