Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Monument aux braves de N.D.G.","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/monument-aux-braves-de-n-d-g\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/monument-aux-braves-de-n-d-g\/"}
Partager
Partager
Peter David Edstrom

Monument aux braves de N.D.G.

1919
Présentation de l'oeuvre
Il s’agit d’un cénotaphe formé d'une colonne oblongue de granit gris, déposée sur une base circulaire également de granit. Des inscriptions y sont gravées et un bas-relief en bronze en orne la façade, encastré dans la partie supérieure de la colonne. À la base du bas-relief, une gerbe de feuilles d'érable et de chêne sur laquelle deux baïonnettes entrecroisées sont déposées forme saillie et recouvre le dessus d'une pierre en forme de stèle, placée sous le bas-relief, et en ferme l'encadrement.

La scène du bas-relief représente un bataillon en marche, baïonnette au poing, longeant un cimetière. À l'extrémité gauche, une Renommée tend des couronnes de laurier. L’intervention de l’artiste s’est limitée à la création du bas-relief, le monument de granit a été conçu par l’architecte Lucien Keroack.
Événements associés
Le monument est situé au parc Notre-Dame-de-Grâce. Bien que l’on ignore le contexte exact de sa commande, il a probablement été réalisé grâce à la souscription des citoyens de Notre-Dame-de-Grâce. Le monument rend initialement hommage aux soldats morts au champ d’honneur pendant la Première Guerre mondiale, mais après la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée, des inscriptions commémorant ces événements ont été ajoutées.
Peter David Edstrom
Peter David Edstrom (1873-1938) étudie à la Royal Swedish Academy of Arts, à Stockholm, puis à l’Académie des beaux-arts de Florence. Après l’Italie, il séjourne quelque temps à Paris, où il fréquente le cercle de Gertrude Stein, puis en 1915, il s’installe aux États-Unis. Au cours de sa carrière, il expose notamment à Paris, à Londres, à Berlin et à Amsterdam.
Présentation de l'oeuvre
Il s’agit d’un cénotaphe formé d'une colonne oblongue de granit gris, déposée sur une base circulaire également de granit. Des inscriptions y sont gravées et un bas-relief en bronze en orne la façade, encastré dans la partie supérieure de la colonne. À la base du bas-relief, une gerbe de feuilles d'érable et de chêne sur laquelle deux baïonnettes entrecroisées sont déposées forme saillie et recouvre le dessus d'une pierre en forme de stèle, placée sous le bas-relief, et en ferme l'encadrement.

La scène du bas-relief représente un bataillon en marche, baïonnette au poing, longeant un cimetière. À l'extrémité gauche, une Renommée tend des couronnes de laurier. L’intervention de l’artiste s’est limitée à la création du bas-relief, le monument de granit a été conçu par l’architecte Lucien Keroack.
Événements associés
Le monument est situé au parc Notre-Dame-de-Grâce. Bien que l’on ignore le contexte exact de sa commande, il a probablement été réalisé grâce à la souscription des citoyens de Notre-Dame-de-Grâce. Le monument rend initialement hommage aux soldats morts au champ d’honneur pendant la Première Guerre mondiale, mais après la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée, des inscriptions commémorant ces événements ont été ajoutées.
Peter David Edstrom
Peter David Edstrom (1873-1938) étudie à la Royal Swedish Academy of Arts, à Stockholm, puis à l’Académie des beaux-arts de Florence. Après l’Italie, il séjourne quelque temps à Paris, où il fréquente le cercle de Gertrude Stein, puis en 1915, il s’installe aux États-Unis. Au cours de sa carrière, il expose notamment à Paris, à Londres, à Berlin et à Amsterdam.
Détails
Variation du titre
Monument aux combattants Les Braves de N.D.G.
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1919
Mode d'acquisition
Inconnu
Date d'accession
31 décembre 1919
Technique(s)
Bronze moulé
Matériaux
Bronze; granit
Dimensions générales
400 x 318 cm
Monument aux braves de N.D.G.
Arrondissement
Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
Parc
Parc Notre-Dame-de Grâce