Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Optimax","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/optimax\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/optimax\/"}
Partager
Partager
Kosso Eloul

Optimax

1964
Présentation de l'oeuvre
Optimax, comme toutes les œuvres du Symposium qui a lieu dans le parc du Mont-Royal de 1964, est installée dans le secteur des « glades » (la clairière), comme l’a désigné l’architecte paysager Frederick Law Olmsted. Cette œuvre abstraite est faite de deux éléments. Une base de béton armé de forme trapézoïdale, dont la façade comprend un retrait, sert de socle à un volume géométrique de calcaire composé de deux cubes reposant sur un volume triangulaire originalement rouge. La surface de ces formes dénote un contraste dans leur traitement : alors que les cubes sont texturés, voire rugueux, le triangle est lisse. La sculpture entretient un rapport étroit avec la topographie du lieu : le socle est perpendiculaire au sentier qui la borde et épouse la dénivellation du terrain.
Événements associés
L’œuvre Optimax a été réalisée pour le Symposium international de sculpture de Montréal (1964), le premier tenu en Amérique du Nord. Le concept, né quelques années plus tôt en Europe, a pour but de permettre aux artistes de créer des sculptures monumentales dans une perspective de rencontres avec le public, en plus de munir les espaces publics d’œuvres d’envergure internationale. Instauré par le sculpteur Robert Roussil, ce symposium a rassemblé 11 sculpteurs de 9 pays et plus de 40 000 visiteurs. Il est perçu comme l’un des événements ayant permis de faire entrer le Québec dans la modernité artistique et culturelle.
Kosso Eloul
Kosso Eloul amorce sa formation artistique à Tel-Aviv (Israël) en 1938, puis poursuit ses études à Chicago (États-Unis), de 1939 à 1943, avec Frank Lloyd Wright et Laszlo Moholy-Nagy. Il sert dans l’armée durant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre d’Indépendance de la Palestine, avant de revenir à la pratique artistique en 1948. Il représente Israël à la Biennale de Venise, en 1958. En 1961, il réalise la flamme éternelle de la salle du souvenir du mémorial israélien de Yad Vashem, dédié à la commémoration des victimes de l’Holocauste. Il s’établit au Canada en 1964. Il réalise plusieurs œuvres d’art public dans des villes canadiennes, mais aussi à Mexico et à l’ambassade du Canada en Chine.
Détails
Variation du titre
Le Sphinx, Optimax (SISM-64)
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1964
Mode d'acquisition
Achat
Date d'accession
23 mars 1966
Technique(s)
Taille directe
Matériaux
Calcaire; béton
Dimensions générales
292 x 246 x 1250 cm
Fabricants
  • Eloul, Kosso
Optimax
Arrondissement
Ville-Marie
Parc
Parc du Mont-Royal