Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | La force","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/la-force\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/la-force\/"}
Partager
Partager
Armand Vaillancourt

La force

1964
Présentation de l'oeuvre
La force est une sculpture abstraite de fonte installée dans le parc du Mont-Royal, près du lac aux Castors. Les ramifications de cette pièce massive imitent la forme de pierres concassées, alors que la surface, traitée par différents finis appliqués sur le moule durant la fabrication, se présente dans une étonnante variété de textures et de couleurs. Tantôt lisse, tantôt texturée ou rugueuse, rouillée à certains endroits, La force laisse place au potentiel d’expressivité du matériau. Le métal en fusion, figé dans une forme à un moment précis, et les armatures, visibles à certains endroits, rendent compte quant à eux de son processus de fabrication. Cette masse de matière, finalement, montre la nature dans toute sa force.

Cette sculpture a été réalisée à l’aide d’une technique que Vaillancourt a mise au point : le coulage de fonte d’après un moule de styromousse. Cette technique, en porte-à-faux entre la tradition sculpturale et les nouvelles avenues de la modernité, contribue à donner à l’œuvre l’apparence d’un minerai brut.
Événements associés
L’œuvre La force a été réalisée pour le Symposium international de sculpture de Montréal (1964), le premier tenu en Amérique du Nord. Le concept, né quelques années plus tôt en Europe, a pour but de permettre aux artistes de créer des sculptures monumentales dans une perspective de rencontres avec le public, en plus de munir les espaces publics d’œuvres d’envergure internationale. Instauré par le sculpteur Robert Roussil, ce symposium a rassemblé 11 sculpteurs de 9 pays et plus de 40 000 visiteurs. Il est perçu comme l’un des événements ayant permis de faire entrer le Québec dans la modernité artistique et culturelle.
Armand Vaillancourt
Né à Black Lake, cet artiste québécois formé à l’Université d’Ottawa et à l’École des beaux-arts de Montréal dans les années 1950 est reconnu pour avoir chamboulé des traditions bien ancrées au Québec, notamment par le biais de son engagement politique et de son travail sculptural.

Sa carrière longue et prolifique a été ponctuée de projets d’envergure dans l’espace public, notamment : L'humain, sculpture commandée par l'École des arts et métiers d'Asbestos (1963), Québec libre ! sculpture-fontaine de l’Embarcadero de San Francisco (1971), de même que Justice ! œuvre contre l’apartheid réalisée pour le Palais de justice de Québec (1983).
Prix et distinctions
  • Chevalier, Ordre national du Québec, 2004
  • Artiste pour la Paix, Artistes pour la Paix, 1994
  • prix Paul-Émile-Borduas, 1993
  • 1961-1963, premier prix, Salon du Printemps, Musée des beaux-arts de Montréal, 1961
  • prix de la jeune sculpture canadienne, 1959
  • premier prix, Hadassah, Montréal (aussi en 1959, 1962, 1966), 1958
Détails
Variation du titre
La force (SISM-64) Non titrée (SISM-64)
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1964
Mode d'acquisition
Achat
Date d'accession
23 March 1966
Technique(s)
Coulé; moulé
Matériaux
Fonte
Dimensions générales
244 x 533 x 275 cm
Fabricants
  • Fonderie Montmagny
La force
Arrondissement
Ville-Marie
Parc
Parc du Mont-Royal