Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | La ville blanche","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/la-ville-blanche\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/la-ville-blanche\/"}
Partager
Partager
André Fournelle

La ville blanche

1986
Présentation de l'oeuvre
La ville blanche est installée dans le parc René-Lévesque. Située entre deux plans d’eau sur un vaste terrain, rayonnant au bout d’une allée de peupliers, l’œuvre sublime le paysage. Huit grands trapèzes en acier encerclent une colonne blanche de granit. Les éléments sculpturaux, disposés en cercle comme sur une cible vue de haut, sont organisés selon des principes de géométrie. Métaphore de la navigation et de la transition, l’œuvre monumentale, qui évoque l’image d’un navire amarré, appelle à la contemplation, aux loisirs et à la détente.

L’œuvre se veut également un hommage au temps qui passe, à l’instar du film auquel il fait référence. En effet, Fournelle s’est inspiré de Dans la ville blanche, un film d’Alain Tanner de 1983 portant sur le voyage que fait un marin à Lisbonne. Le personnage y fait l’expérience d’une ville où le temps paraît suspendu.
Événements associés
La ville blanche a été réalisée à l’occasion du deuxième Symposium de la sculpture de Lachine, « L’an II, Lachine, carrefour de l’art et de l’industrie », événement organisé sur les berges du canal de Lachine à l’été 1986.
André Fournelle
André Fournelle a effectué plusieurs voyages de recherche sur différents aspects de la sculpture aux États-Unis, en Italie, en Belgique, en Tchécoslovaquie et en France. Il poursuit un cheminement dont le fil conducteur est la lumière, celle du feu, du néon et du métal en fusion. Il intervient dans les espaces publics et dans la nature en référant aux quatre éléments (eau, terre, air, feu).

Il a signé plusieurs œuvres d’intégration de l’art à l’architecture, dont celle intitulée Un moment vivant (2000) pour l’aéroport de Taipei à Taiwan, et des interventions dans la nature, telle Spirale (1989) en hommage à Robert Smithson, réalisée en tubes de néon et située dans le désert de Death Valley en Californie.


Prix et distinctions
  • prix Aménagement Télé-Québec Les Arts et la Ville (avec Simon Bouffard et Claude Chaussard), 2007
  • Représente le Québec aux Jeux de la francophonie, 1994
Détails
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Installation
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1986
Mode d'acquisition
Transfert
Date d'accession
1 January 2002
Technique(s)
Découpé; soudé; boulonné; percé; coulé
Matériaux
Acier; granit
Dimensions générales
650 x 2400
La ville blanche
Arrondissement
Lachine
Parc
Parc René-Lévesque