Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | \u00c0 voile d\u00e9chir\u00e9e","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/a-voile-dechiree\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/a-voile-dechiree\/"}
Partager
Partager
F. Maurice Lemieux

À voile déchirée

1972
Présentation de l'oeuvre
L’œuvre est située dans la cour arrière des habitations De Maisonneuve. Il s’agit d’une sculpture abstraite composée de quatre éléments courbes disposés horizontalement et soutenus par un tuyau. La composition asymétrique est oblique. Les éléments sont en acier et peints en rouge vif. La base de béton est cylindrique.

L’œuvre a inspiré à Francine Lemieux, fille de l’artiste, cette réflexion : « Tout comme un voilier voguant sur l’océan à voile déchirée; nos pionniers ont fait face aux entraves que la vie leur apportait en étant tenaces et courageux. »
Événements associés
L’œuvre a été commandée par les architectes Dupuis et Mathieu, conformément à la politique du un pour cent du ministère des Travaux publics et de l'Approvisionnement du Québec.
F. Maurice Lemieux
Après avoir fréquenté l’école d’Arts et Métiers de Valleyfield, Maurice Lemieux (1931-1994) produit ses premières sculptures dans les années 1950. Il participe à la Biennale de Madrid en 1957 et réalise, en 1961, une imposante sculpture murale pour le séminaire Saint-Jean-Iberville (aujourd'hui cégep Saint-Jean-sur-Richelieu). Entre 1964 et 1971, il réside à Los Angeles, où il met au point un nouveau matériau qu’il nomme « aluminium-mousse ». Au début des années 1980, il crée Calcite, une œuvre d’art permanente pour la station de métro De la Savane, à Montréal.
Présentation de l'oeuvre
L’œuvre est située dans la cour arrière des habitations De Maisonneuve. Il s’agit d’une sculpture abstraite composée de quatre éléments courbes disposés horizontalement et soutenus par un tuyau. La composition asymétrique est oblique. Les éléments sont en acier et peints en rouge vif. La base de béton est cylindrique.

L’œuvre a inspiré à Francine Lemieux, fille de l’artiste, cette réflexion : « Tout comme un voilier voguant sur l’océan à voile déchirée; nos pionniers ont fait face aux entraves que la vie leur apportait en étant tenaces et courageux. »
Événements associés
L’œuvre a été commandée par les architectes Dupuis et Mathieu, conformément à la politique du un pour cent du ministère des Travaux publics et de l'Approvisionnement du Québec.
F. Maurice Lemieux
Après avoir fréquenté l’école d’Arts et Métiers de Valleyfield, Maurice Lemieux (1931-1994) produit ses premières sculptures dans les années 1950. Il participe à la Biennale de Madrid en 1957 et réalise, en 1961, une imposante sculpture murale pour le séminaire Saint-Jean-Iberville (aujourd'hui cégep Saint-Jean-sur-Richelieu). Entre 1964 et 1971, il réside à Los Angeles, où il met au point un nouveau matériau qu’il nomme « aluminium-mousse ». Au début des années 1980, il crée Calcite, une œuvre d’art permanente pour la station de métro De la Savane, à Montréal.
Détails
Variation du titre
L'œuvre était initialement sans-titre, son titre actuel a été attribué par l'ayant droit de Maurice Lemieux.
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1972
Mode d'acquisition
Inconnu
Matériaux
Acier peint
Dimensions générales
469 x 315 x 394 cm
À voile déchirée
Arrondissement
Ville-Marie
Bâtiment
Habitations De Maisonneuve
Adresse civique
2485, boulevard de Maisonneuve est Montréal, Québec