Beaux-arts
Choisir une sous-catégorie

Selectionnez la date de début et de fin de la période désirée

1809
2016

Voir les résultats
Trier
{"title":"Bureau d'Art Public - Ville de Montr\u00e9al | Ashapmouchouan","thisUrl":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/oeuvre\/ashapmouchouan\/","body_class":"blog artpublic adapt jsonStored single-artwork query-off ap-no-toolbar","query_hud":null,"alternate_url":"https:\/\/artpublic.ville.montreal.qc.ca\/en\/oeuvre\/ashapmouchouan\/"}
Partager
Partager
F. Maurice Lemieux

Ashapmouchouan

1964
Présentation de l'oeuvre
Initialement située à la place Victor-Bourgeau, l’œuvre a été déplacée à l’île Notre-Dame, puis au Musée des beaux-arts de Montréal, avant de se retrouver à son emplacement actuel, les habitations Laurier.

L’œuvre, que l’on peut apercevoir à partir de l’entrée du métro Laurier, boulevard Saint-Joseph, est composée de plusieurs éléments d'acier pliés qui forment une composition abstraite. Les éléments sont assemblés perpendiculairement. L'ensemble repose sur une base de béton cylindrique dont la face extérieure affiche des cannelures.
Événements associés
L’œuvre est un hommage à Victor Bourgeau (1809-1888). Principalement connu pour sa réfection du décor intérieur de la basilique Notre-Dame de Montréal, cet architecte originaire de Lavaltrie, Québec, Canada, a eu une importante production d’édifices publics et religieux au cours du XlXe siècle.
F. Maurice Lemieux
Après avoir fréquenté l’école d’Arts et Métiers de Valleyfield, Maurice Lemieux (1931-1994) produit ses premières sculptures dans les années 1950. Il participe à la Biennale de Madrid en 1957 et réalise, en 1961, une imposante sculpture murale pour le séminaire Saint-Jean-Iberville (aujourd'hui cégep Saint-Jean-sur-Richelieu). Entre 1964 et 1971, il réside à Los Angeles, où il met au point un nouveau matériau qu’il nomme « aluminium-mousse ». Au début des années 1980, il crée Calcite, une œuvre d’art permanente pour la station de métro De la Savane, à Montréal.
Présentation de l'oeuvre
Initialement située à la place Victor-Bourgeau, l’œuvre a été déplacée à l’île Notre-Dame, puis au Musée des beaux-arts de Montréal, avant de se retrouver à son emplacement actuel, les habitations Laurier.

L’œuvre, que l’on peut apercevoir à partir de l’entrée du métro Laurier, boulevard Saint-Joseph, est composée de plusieurs éléments d'acier pliés qui forment une composition abstraite. Les éléments sont assemblés perpendiculairement. L'ensemble repose sur une base de béton cylindrique dont la face extérieure affiche des cannelures.
Événements associés
L’œuvre est un hommage à Victor Bourgeau (1809-1888). Principalement connu pour sa réfection du décor intérieur de la basilique Notre-Dame de Montréal, cet architecte originaire de Lavaltrie, Québec, Canada, a eu une importante production d’édifices publics et religieux au cours du XlXe siècle.
F. Maurice Lemieux
Après avoir fréquenté l’école d’Arts et Métiers de Valleyfield, Maurice Lemieux (1931-1994) produit ses premières sculptures dans les années 1950. Il participe à la Biennale de Madrid en 1957 et réalise, en 1961, une imposante sculpture murale pour le séminaire Saint-Jean-Iberville (aujourd'hui cégep Saint-Jean-sur-Richelieu). Entre 1964 et 1971, il réside à Los Angeles, où il met au point un nouveau matériau qu’il nomme « aluminium-mousse ». Au début des années 1980, il crée Calcite, une œuvre d’art permanente pour la station de métro De la Savane, à Montréal.
Détails
Variation du titre
L'œuvre était initialement sans-titre, son titre actuel a été attribué par l'ayant droit de Maurice Lemieux.
Catégorie
Beaux-arts
Sous-catégorie
Sculpture
Nom de la collection
Art public
Date de fin de production
1964
Mode d'acquisition
Inconnu
Matériaux
Acier Corten
Dimensions générales
417 x 245 cm
Ashapmouchouan
Arrondissement
Le Plateau-Mont-Royal
Bâtiment
Habitations Laurier
Adresse civique
465, rue Gilford Montréal, Québec